Guide d’achat pour bien choisir un évier de cuisine

Comment choisir son évier

Guide d’achat pour bien choisir un évier de cuisine

L’évier fait partie des pièces maîtresses de la cuisine car de nombreuses activités s’y tiennent : lavage de la vaisselle, lavage des mains et des fruits et légumes. Il doit être esthétique pour s’intégrer parfaitement à la décoration de la cuisine, durable et facile à entretenir. Comment faire en sorte qu’il rassemble toutes ces qualités ?

Quel type de pose pour l’évier ?

Évier encastré

Le plan de travail aura été préalablement taillé aux dimensions de l’évier pour pouvoir l’accueillir. L’étanchéité doit dans ce cas être assurée au moyen d’un joint. Son emplacement peut être choisi comme bon vous semble et il est même possible de le placer dans un angle pour gagner de l’espace. Il s’agit du type de pose le plus populaire mais il engendre une sorte de cassure entre le plan de travail et l’évier ce qui esthétiquement n’est pas du goût de tout le monde. Les travaux nécessaires à la mise en place d’un évier encastré (ou même intégré) sont plus lourds que ceux d’un évier à poser mais il donne plus de possibilités en matière de décoration.

Évier à poser

Ce type d’éviers repose sur un meuble qui doit avoir exactement les mêmes dimensions. Les possibilités de personnalisation sont un peu plus limitées dans ce cas. L’avantage avec ce type de pose est de pouvoir disposer son évier dans n’importe quel endroit de la cuisine à condition de prévoir les arrivées d’eau et les évacuations nécessaires. Il est aussi possible avec ce mode de pose de choisir les dimensions de l’évier sans contraintes particulières. Son montage est particulièrement facile et rapide puisqu’il est inutile de procéder à des changements au niveau du mobilier. Son installation peut d’ailleurs être faite en une demi-journée. La difficulté principale avec ce type de pose est la nécessité de trouver un meuble adapté aux dimensions de l’évier souhaité. Il peut alors être nécessaire d’en acheter un.

Évier intégré

Esthétiquement parlant, il s’agit sans doute de la meilleure solution. Dans ce cas, l’évier se confond totalement avec le plan de travail et les éléments de sa fixation sont parfaitement camouflés. Cela donne une certaine homogénéité au décor de la cuisine.

Quel nombre de cuves pour l’évier et quelle forme ?

Le nombre de cuve ou de bacs fait partie des premières caractéristiques à choisir pour un évier. Si vous avez un espace réduit dans votre cuisine, que vous possédez un lave-vaisselle ou que vous n’y passez pas beaucoup de temps, vous avez tout intérêt à opter pour un évier avec une seule cuve. Si vous avez plus d’espace ou que vous avez une famille nombreuse, un évier avec deux cuves peut constituer une bonne solution. La seconde cuve peut laisser place à un égouttoir ou à une planche à découper. C’est aussi une façon d’avancer plus rapidement dans les corvées de cuisine puisqu’il est possible de laver et de rincer en un clin d’œil. Soyez tout de même prévoyant car il n’est pas rare qu’on ait une vision déformée de ses propres besoins et un grand évier constitue toujours un avantage. L’organisation entre aussi en ligne de compte. Si vous avez tendance à être méticuleux et à bien vous organiser, vous pouvez très bien vous contenter d’un évier avec un seul bac.

Notez qu’il n’existe pas réellement de dimensions standards pour un évier et que l’offre est très diversifiée. Pour ce qui est de la forme, pas de limites non plus. Si les éviers rectangulaires et carrés sont les plus habituels, il vous est possible de choisir la différence en optant pour un évier de forme ronde.

Quel matériau choisir ?

L’inox

C’est le matériau qu’on retrouve le plus souvent dans les cuisines professionnelles. Ses avantages sont nombreux puisqu’il est facile à nettoyer et résistent aux hautes températures. En clair, il offre une très bonne résistance sur tous les fronts. Il est aussi idéal pour une cuisine à l’allure moderne.

Le grès

Le grès possède une robustesse appréciable et une très bonne longévité. Il s’entretient tout aussi facilement mais bien qu’il résiste aux agressions des produits chimiques, on ne peut pas en dire autant pour les températures extrêmes. Il est de plus assez lourd ce qui rend difficiles les opérations d’installation et de remplacement. Son aspect un peu rustique ne convient pas vraiment aux cuisines modernes.

Les matériaux de synthèse

Les matériaux de synthèses sont certainement ceux qui se déclinent le plus en couleurs et en formes. Pratiquement tout est possible esthétiquement avec les matériaux de synthèse. Ils offrent une très bonne résistance aux produits chimiques et aux températures extrêmes ainsi qu’une grande facilité d’entretien. Ils sont de plus totalement insensibles aux rayures et sont par ailleurs très faciles à réparer. On distingue essentiellement deux types de matériaux de synthèse à savoir les résines acryliques et les pierres acryliques. Dans certains cas, le granit entre dans la composition des matériaux de synthèse à hauteur de 80% et offre des caractéristiques appréciables. Les matériaux de synthèse à la fois souples et légers peuvent se poser en toute facilité.

La pierre

La durabilité de la pierre n’est plus à présenter. Mais ce n’est pas là son seul atout. La pierre c’est ce matériau traditionnel qu’on utilise volontiers pour donner du cachet à sa cuisine. Elle s’intègre aussi très bien dans des cuisines contemporaines et peut revêtir une variété d’aspects selon le type de pierre. Si la pierre résiste très bien aux chocs divers et notamment les chocs de températures ainsi qu’aux rayures, son entretien peut être problématique en raison de sa porosité. Tout comme le grès, la pierre est assez lourde ce qui peut aussi donner lieu à certains problèmes lors de sa mise en place.

Quel type de robinet pour son évier ?

On distingue les robinets mélangeurs des robinets mitigeurs classiques ou thermostatiques. Les premiers mélangent l’eau chaude et l’eau froide et offrent la possibilité de régler individuellement le débit pour chaque eau. Les seconds permettent de faire un réglage plus simple de la température et du débit par le biais d’une seule manette. La température peut être constante comme c’est le cas pour les robinets mitigeurs thermostatiques. Il est aussi possible d’utiliser une douchette, assez pratique si vous faites fréquemment la vaisselle et ne possédez pas de lave-vaisselle.